Mon avis sur Geneanet ADN après quelques semaines de test


à la une, adn / mercredi, avril 8th, 2020

En février, Geneanet lançait en version bêta son propre service de comparaison ADN, quelques jours seulement après le maintien de l’interdiction des tests de généalogie génétique en France. En prenant bien sur toutes les précautions pour ne pas enfreindre la loi… mais sans attendre l’évolution de la législation française.

Dès son lancement, j’ai donc commencé à tester ce service, et lors du Salon de Généalogie de Paris j’ai eu l’occasion de discuter sur le stand de Geneanet avec le chef de projet de Geneanet ADN pour en apprendre davantage.

Quels sont les premiers résultats après ces quelques semaines d’utilisation ?

Comment Geneanet ADN contourne ingénieusement l’interdiction

La législation française n’autorise pas la commercialisation des tests ADN à des fins généalogiques, si vous faites un test vous êtes THEORIQUEMENT passible d’une amende de 3 750€. Malgré tout, plusieurs centaine de milliers de Français auraient déjà fait un test ADN sur des sites étrangers sans qu’aucune sanction n’ai jamais été prise. Ce qui est surtout interdit c’est qu’une société française vende des tests ADN, comme continuent aujourd’hui à le faire les sites étrangers comme MyHeritage, 23andMe ou encore FamilytreeDNA sans jamais être inquiétées.

Geneanet se conforme à la loi, et ne vend donc pas de test génétique. Par contre, si vous avez déjà effectué un test auprès des sociétés étrangères, Geneanet ADN vous permet d’utiliser les résultats de ces tests sur Geneanet pour retrouver gratuitement des cousins. Et Geneanet s’est assuré que ce service de comparaison n’enfreint pas la loi.

Concrètement : vous récupérez le fichier de données brutes sur le site où vous avez effectué votre test, et vous l’envoyez sur Geneanet ADN.

Par exemple, j’ai téléchargé mes données ADN brutes depuis 23andMe. Puis après m’être identifié sur Geneanet, j’ai uploadé mon fichier brut :

J’ai également ajouté les fichiers ADN de mes parents. Voici à quoi ressemble la page de gestion des fichiers sur Geneanet ADN :

Ensuite, Geneanet ADN compare vos données ADN aux données déposées au fur et à mesure par les autres membres.

Ainsi depuis le lancement, je reçois régulièrement des notifications de Geneanet ADN dès que l’outil trouve un nouveau cousin génétique.

Comme pour les autres sites de tests ADN, j’accède ensuite à la liste de cousins avec qui je partage un certain % d’ADN.

Enfin, pour chaque correspondance ADN je peux avoir davantage de détails sur le niveau de parenté : nombre de segments partagés, segment le plus long, etc.

Et surtout, à partir d’ici je peux consulter l’arbre généalogique de ce cousin ADN, et via l’arbre entrer en contact avec cette personne pour retrouver nos ancêtres communs.

Des résultats logiquement encore peu exploitables…

Au bout de presque 2 mois, Geneanet ADN ne m’a apporté que 25 cousins ADN potentiels.

C’est bien sur très peu par rapport aux milliers de mes correspondances ADN chez MyHeritage ou 23andMe , mais c’est aussi logique car la base Geneanet ADN n’en est qu’à ses débuts.

Et ces 25 correspondances ADN sont malheureusement peu exploitables, car beaucoup trop éloignées : je ne partage que 0,29% avec mon cousin ADN le plus « proche, » aucune chance d’en déduire un ancêtre commun… Là aussi c’est logique, il aurait été étonnant de trouver un cousin proche dans seulement 25 cousins potentiels.

Sur MyHeritage ou 23andMe j’ai eu la chance de trouver une dizaine de cousins suffisamment proches (entre 1% et 4%) pour lesquels j’ai pu identifier nos ancêtres communs grâce à l’ADN et le partage de nos arbres généalogiques. Mais c’est une dizaine de personnes dans des bases gigantesques qui atteignent désormais plusieurs millions de membres après quelques années.

D’ici à ce que Geneanet ADN atteigne une taille suffisante pour apporter des liens de parenté exploitables, il faudra être patient. Néanmoins, certains utilisateurs de Geneanet ADN ont déjà été plus chanceux que moi, et un certain nombre commencent à partager leurs découvertes sur le forum Généalogie Génétique de Geneanet.

Mais l’essentiel est là : l’outil d’analyse fonctionne, et Geneanet ADN sait comparer efficacement des fichiers bruts entre eux. Pour preuve, la comparaison de mon ADN avec ceux de mes parents donne des résultats équivalents sur Geneanet ADN, MyHeritage et 23andMe.

Et on peut s’attendre à d’autres fonctionnalités prochainement. Notamment la recherche automatique d’un ancêtre commun entre 2 cousins ADN, comme le fait MyHeritage avec sa Theory of Family Relativity.

Tout ce qui manque maintenant, c’est qu’un maximum de personnes qui ont effectué un test ADN sur un site tiers le partage sur Geneanet ADN.

L’intérêt d’utiliser Geneanet ADN

Geneanet avance plusieurs arguments pour développer l’usage de son service.

Le plus important selon moi, c’est que c’est avant tout un site à vocation généalogique ! Il y a déjà des milliers de membres qui l’utilisent quotidiennement pour publier leur arbre et rechercher des données. Et si vous trouvez une correspondance avec un autre membre via Geneanet ADN, vous serez mis en contact avec quelqu’un qui comme vous s’intéresse à la généalogie, aura surement aussi publié son arbre en ligne, et sera sans doute aussi curieux et motivé que vous pour entamer une discussion.

Ce qui, d’après les critiques que l’on peut lire, mais aussi ma propre expérience, est malheureusement rarement le cas sur des sites comme 23andMe ou MyHeritage. Pourquoi ? Parce que la grande majorité de leurs membres font un test ADN pour découvrir leurs origines ethniques (voir par exemple mes origines ethniques selon 23 andMe), mais sans plus. Rares sont encore ceux qui exploitent les correspondances ADN, ou répondent aux messages de cousins potentiels. Et c’est évidemment frustrant quand on trouve un cousin ADN relativement proche mais qu’il ne répond à aucun message…

Sur Geneanet, les millions de passionnés sont déjà là, avec leurs arbres généalogiques. Et selon un sondage effectué par Geneanet en 2019 auprès de ses membres, 71% des répondants ont déjà fait un test ADN ou envisagent de le faire. Donc autant de membres qui pourront verser leurs résultats ADN dans Geneanet ADN…

L’autre sujet sensible quand on parle d’ADN, c’est bien sur le respect et la sécurité des données personnelles… Depuis plusieurs années, le site Gedmatch proposait une service proche de ce qu’a lancé Geneanet : pas de vente de kit ADN, mais un outil destiné aux généalogistes du monde entier pour comparer librement leur ADN entre eux, et se découvrir des cousins. Mais en fin d’année dernière, la base de données génétique Gedmatch a été rachetée par un pro de la recherche policière, la « détournant » de ses buts originaux, laissant un goût amer à ses utilisateurs…

Geneanet promet qu’il n’en sera rien avec son service puisqu’il respecte le RGPD européen, ce qui lui interdit de faire un autre usage que celui pour lequel l’utilisateur a consenti. Un arguement de plus en sa faveur…

Quel avenir ?

Le succès de Geneanet ADN dépendra du nombre de généalogistes (qui ont déjà fait un test ADN) qui y déposeront leur fichier de données brutes.

Si vous êtes dans ce cas je ne peux que vous inciter à le faire, et à recommander aux cousins ADN que vous auriez découvert sur des sites tiers à faire de même.

Comme le dit Geneanet ADN sur son communiqué de lancement : « En attendant, vous participez à la construction d’un formidable outil pour les généalogistes du monde entier à la recherche de leurs ancêtres ».

De mon côté, je publierai régulièrement des mises à jour dès que les liens de parenté issus de Geneanet ADN m’auront donné des résultats exploitables.

Facebooktwitterlinkedinmail

6 réponses à « Mon avis sur Geneanet ADN après quelques semaines de test »

  1. Bonjour et merci pour cet article !
    Nous nous permettons néanmoins d’attirer votre attention sur le fait que vous publiez en clair vos correspondances ADN sans en avoir probablement l’autorisation des personnes concernées…
    Nous vous invitons à flouter les noms de ces personnes pour éviter tout risque juridique.

    1. Bonjour Geneanet,
      Merci pour votre vigilance, je viens de flouter les correspondances autres que mes parents.
      J’essaye de faire venir les cousins ADN que j’ai trouvés sur MyHeritage et 23andMe, histoire d’avoir des parentés plus proches 🙂

      1. Merci pour votre réactivité et merci pour eux ! 😉
        Effectivement, c’est une très bonne idée d’inciter vos cousins ADN à partager le résultat de leurs tests sur Geneanet. Il y a un mode d’emploi pour chacun des principaux sites !

  2. Bonjour et merci pour toutes vos publications qui m’ont beaucoup aidé à progresser dans ma généalogie.
    Nous avons des ancêtres communs …
    Cordialement
    Joëlle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *