Mes ancêtres sur les listes de recrutement de l’armée Allemande pendant l’annexion de 1871 à 1918


recherches généalogiques / vendredi, avril 2nd, 2021

Suite à la défaite de 1871, l’Alsace et la Lorraine sont annexées et font partie de l’Empire Allemand. Dès cette période, les jeunes alsaciens-lorrains doivent se conformer au Wehrpflicht, l’obligation militaire.

Il est difficile de reconstituer les parcours des soldats dans l’armée allemande car les archives du Reich, regroupées à partir de 1919 à Postdam, ont été entièrement détruites lors du bombardement de la ville en avril 1945. Avec de la chance, on peut parfois trouver les états de services de Lorrains aux Archives de Moselle, s’ils ont demandé une carte de combattant après la guerre : c’est ainsi que j’ai pu reconstituer les états de service de mon arrière-grand-père AST Antoine.

Mais les listes préparatoires au recrutement militaire sont une toute autre source extrêmement intéressante pour les généalogistes : un grand merci au site Marques Ordinaires, grâce auquel j’ai découvert l’existence de ces listes, qui sont conservées aux Archives de Moselle !

Les listes préparatoires au recrutement militaire

Les listes préparatoires sont classées par année. Une année correspond à une boîte d’archives, et chaque boîte contient les cahiers des « Kreis » où ont eu lieu les recensements des jeunes pour préparer au recrutement.

Pour chaque conscrit recensé, on trouve ensuite dans le cahier des informations telles que ses dates et lieux de naissance, son domicile, sa religion, son métier, sa condition physique et les décisions successives prises quant à son recrutement militaire.

Pour démarrer mes recherches, j’ai d’abord listé mes ancêtres mosellans qui ont eu 20 ans pendant l’annexion :

  • WOLF Jean Baptiste, mon arrière-grand-père né en 1861 à Achen
  • WOLF Etienne, mon arrière-arrière-grand-père né en 1862 à Gros-Réderching
  • SCHALLER Jean, mon arrière-grand-père né en 1881 à Wittring
  • AST Antoine, mon arrière-grand-père né en 1885 à Hottviller
  • SADLER Adolphe André, mon arrière-grand-père né en 1887 à Neufgrange

Ils sont tous nés a priori dans des villages qui faisaient partie du Kreis Saargemünd.

Puis j’ai listé les cotes des boîtes d’archives correspondantes. Par exemple, pour mon arrière-arrière-grand-père WOLF Etienne né en 1862, j’ai consulté la cote 12 AL 42.

WOLF Etienne, mon arrière-arrière-grand-père de Gros-Réderching

J’ai effectivement trouvé trace de WOLF Etienne dans le cahier du Kreis Saargemünd pour la classe 1882.

Il a été classé en liste B, ceux qui ont été exclus de l’armée pour troubles mentaux ou problèmes physiques.

Marques Ordinaires explique la répartition effectuée entre les différentes listes :

  • Liste A : ceux qui sont exclus du service militaire
  • Liste B : ceux qui sont exclus de l’armée pour cause de troubles mentaux ou problèmes physiques
  • Liste C : ceux qui passent directement au Landsturm (garnison ou travaux) pour des raisons familiales ou physiques,
  • Liste D : ceux qui passent en réserve supplétive (Ersatzreserve) pour des raisons physiques, médicales ou familiales,
  • Liste E : les conscrits militaires qui partent en service
  • Liste F : concerne les recrues qui partent à la Marine
  • Beilage 1. ceux qui pour la décision reste à prendre
  • Beilage 2. contient les recrues qui sont absents au moment du recrutement
  • Beilage 3. ceux qui demandent un service volontaire d’un an et demandent un exemption du service actif

Les informations notées sur WOLF Etienne (ici prénommé Stephan) apportent quelques précisions.

Il est né le 24 novembre 1862 à Gros-Réderching, ses parents habitent à Singling et lui à Gros-Réderching. Il est de religion catholique. A cette période il était journalier (Taglöhner) et mesurait 1,65 m.

Sur la page suivant la première colonne indique les problèmes physiques (Körperliche Fehler) en utilisant toute une nomenclature « nach Paragraphen, Nummern und Buchstaben der Rekrutierungs-Ordnung bezeichnet ». En 1882 il était 1.7.Y et 4.9.50. J’ai cherché une table de correspondance pour connaître ses soucis physiques, mais en vain. Par contre cela lui a valu d’être en liste B et de ne pas avoir à faire l’armée.

SCHALLER Jean, mon arrière-grand-père de Wittring

Mon arrière-grand-père SCHALLER Jean est né en 1881 à Wittring. Je sais qu’il a été incorporé dans l’armée allemande et qu’il a combattu pendant la 1ère guerre mondiale, j’ai retrouvé des archives détaillant ses états de service et ses demandes de pension pour blessure après la guerre. J’écrirai prochainement un article complet sur sa vie pendant la guerre…

J’ai trouvé sa trace dans le cahier du Kreis Saargemünd pour la classe 1881 à la cote 12 AL 61. Il figure dans la liste E, ceux qui partent au service.

Il est né le 16 septembre 1881 à Wittring, où il habite ainsi que ses parents. Il est catholique, et travaille comme ouvrier dans une carrière de pierre. Il mesure 1,583cm et a un tour de poitrine inspiré/expiré de 87/90.

A nouveau des codes pour sa condition physique : son poids que je n’arrive pas à déchiffrer, 5/5 en vision et un code 1x(0). Et il est indiqué ensuite qu’il sera affecté à l’infanterie.

AST Antoine, mon arrière-grand-père de Hottviller

J’ai déjà consacré un article détaillé sur les états de service de mon arrière-grand-père AST Antoine dans l’armée allemande en 1914/18.

C’est tout naturellement que je le retrouve dans les listes préparatoires au recrutement. Né en 1885 à Hottviller, il figure dans le cahier de la cote 12 AL 65, dans la liste E de ceux qui partent au service.

Il est né le 31 mai 1885 à Hottviller, où il habite ainsi que ses parents. Il est catholique et maçon. Il mesure 1,645m et a 81/89 de tour de poitrine inspiré/expiré.

5/5 en vision, puis un code qui m’est encore inconnu : 1A51n. Il sera affecté à l’infanterie, dans le 60ème régiment. Ce qui correspond effectivement à ses états de service par la suite.

Aucune trace de WOLF Jean Baptiste ou de SADLER Adolphe André…

Pour l’instant, je n’ai trouvé aucune trace de mes 2 autres arrière-grands-pères dans les listes préparatoires au recrutement. Soit ils ont été recensés à une autre année que leur classe réelle, soit j’ai mal cherché.

Cela m’étonnerait qu’ils n’y figurent pas, puisque même ceux qui sont exemptés y sont listés. Mais j’ai tout de même un doute, car contrairement aux autres je n’ai pas non plus trouvé de demande de carte de combattant.

A éclaircir lors de ma prochaine journée de recherches aux AD de Moselle…

Articles similaires

Facebooktwitterlinkedinmail

2 réponses à « Mes ancêtres sur les listes de recrutement de l’armée Allemande pendant l’annexion de 1871 à 1918 »

  1. Bonjour,
    J’ai apprécié votre article. J’ai moi même des ancêtres alsaciens/lorrains et j’ai cherché à consulter les listes alphabétiques de ces « listes préparatoires » sur AD57 ou 67 mais en vain. Dans quelle partie des archives sont-elles accessibles ?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *