Origines ethniques : le comparatif des tests ADN


adn / mercredi, février 23rd, 2022

Quand on fait un test ADN, les tout premiers résultats qui nous sont affichés, ce sont les origines ethniques. Souvent sur une carte du monde, voire même avec une vidéo « folklorique » comme sur MyHeritage. Et des pourcentages de populations.

Et c’est souvent à ce moment que l’on est soit conforté, soit surpris et que l’on échafaude des hypothèses, voire que certains paniquent totalement !

« 25% Britannique sur 23andMe, alors que je n’ai aucun ancêtre britannique dans mon arbre, il y a surement un adultère quelque part »

« 8% de juif ashkénaze sur FamilyTreeDNA ? on m’aurait caché des choses ? »

Et la confusion est encore plus grande si vous avez fait un test dans plusieurs laboratoires différents : « Sur MyHeritage j’ai 18% d’Italien mais 0% sur Ancestry, par contre sur Ancestry j’ai 18% de Norvégien ! » etc, etc.

Que veulent dire ces données ? Sont-elles fiables ? Pourquoi les résultats sont-ils aussi différents d’un labo à l’autre ? Voici mon analyse se basant sur mes propres données ADN et le retour d’expérience de recherches génétiques effectuées pour mes clients.

Comment sont calculées les origines ethniques ?

Tous les labos le disent et l’écrivent noir sur blanc, même si c’est souvent en petits caractères, ce sont des ESTIMATIONS. Mais c’est également paradoxal car ce sont souvent les principales promesses dans leurs publicités et ce sont les premiers résultats qu’ils mettent en avant après votre test !

Plusieurs groupes de recherches scientifiques internationaux travaillent depuis des années sur le sujet de l’analyse génétique des populations humaines, comme le Human Genome Diversity Project ou le Projet 1000 Genomes.

Les labos commerciaux se sont d’ailleurs tous inspirés des résultats de ces recherches pour établir leurs panels plus ou moins représentatifs de l’ensemble des origines géographiques du monde. Mais chaque labo a son propre algorithme pour comparer votre ADN à ces panels de populations de référence, et comme ce sont des sociétés privées elle ne communiquent pas tous les détails de leur « recette secrète »… Et n’ont pas non plus à ouvrir leur arrière-boutique à la communauté scientifique qui met sérieusement en doute la qualité de leurs panels. (voir l’Odyssée des gènes, de Evelyne Heyer)

Qu’apprend-on sur les échantillons de population de chaque labo :

En faisant un test ADN dans plusieurs labos, on pourrait s’attendre à avoir à peu près les mêmes résultats partout. Mais comme l’analyse dépend de leurs panels constitués en grande partie de l’analyse de l’ADN de leurs clients précédents, vous risquez d’avoir des résultats d’origines ethniques très différents !

En voici la preuve.

Le comparatif de mes origines sur les 4 principaux labos : des résultats trop différents

  • Mes origines ethniques sur 23andMe
  • Mes origines ethniques sur Ancestry DNA
  • Mes origines ethniques sur MyHeritage
  • Mes origines ethniques sur FamilyTreeDNA

J’ai fait un tableau avec les données issues des 4 labos pour essayer de comparer ce qui est comparable. Et on voit très clairement qu’il y a des écarts conséquents sur des origines ethniques indiquées.

Pour rappel, ces origines sont estimées en comparant des panels à votre ADN autosomal, que vous avez hérité de l’ensemble de vos ancêtres sur environ 8 générations, soit ces dernières 200-300 années. Si on étudie les mouvements migratoires de ces derniers siècles, ça ne peut être que complexe d’essayer de rattacher des origines passées à des frontières et des nationalités actuelles.

Un problème qui en découle, et qui concerne surtout les français, c’est qu’aucun labo n’est capable de fournir des origines ethniques françaises pertinentes, ou en tout cas n’a suffisamment d’échantillons représentatifs pour pouvoir le faire. Donc si vos ancêtres sont majoritairement français, vous aurez rarement un pourcentage précis sur leurs origines, mais elles seront souvent intégrées dans une zone beaucoup plus large, par exemple dans une très vaste « Europe de l’Ouest » chez MyHeritage. (voir Pourquoi mes origines françaises ne sont-elles pas reflétées dans mes Origines Ethniques ?)

Pire, ces origines françaises peuvent être restituées comme étant des origines de pays limitrophes, comme parfois l’Italie ou les Iles Britanniques. Et là encore cela dépend des labos. MyHeritage m’indique 13,6% d’ADN Italien, quand FamilyTreeDNA m’en donne 7 et 23andMe et Ancestry quasiment aucun ! Et dans mon arbre je n’ai aucun ancêtre Italien…

Pour les Iles Britanniques, c’est Ancestry qui me donne 25%, FamilyTreeDNA 13% mais aucune trace chez 23andMe et MyHeritage. Et je n’ai pas non plus d’ancêtre Britannique dans mon arbre… Et encore moins d’ancêtre Scandinave, alors qu’Ancestry est le seul à en trouver 11% dans mon ADN !

Dans quels cas les origines ethniques peuvent être utiles en généalogie ?

Attention tout n’est pas à jeter dans les origines ethniques ! Même si ce sont des estimations, dans certains cas elles permettent d’y voir plus clair sur sa généalogie, il faut juste les utiliser pour ce qu’elles ne sont, et rien de plus…

Elles sont particulièrement utiles si vous avez des parents ou des grands-parents originaires de régions très différentes. Par exemple pour l’analyse d’un de mes lointains cousins, FamilyTreeDNA distingue parfaitement les origines de ses 4 grands-parents : Europe du Nord et Europe de l’Est du côté paternel, Afrique du Nord et Afrique de l’Ouest du côté maternel. Et en comparant ses origines à celles de ses cousins génétiques, il parviendra à déterminer via quel grand-parent ils sont liés.

Les origines ethniques peuvent aussi s’avérer efficaces si vous cherchez la trace d’un lointain ancêtre issu d’une population très spécifique. Par exemple pour les américains qui cherchent à confirmer s’ils ont dans leur arbre généalogique des ancêtres amérindiens. (voir Indigenous American DNA)

Enfin, 23andMe est le seul à proposer un outil d’analyse des origines ethniques qui permet de distinguer les chromosomes de son père et ceux de sa mère grâce à son « Ancestry Composition Chromosome Painting ». Dans mon cas, je peux par exemple en déduire que, contrairement à mes autres origines, mes 4,2% d’ADN Juif Ashkénaze viennent soit de mon père, soit de ma mère, mais pas des 2 car les segments colorés ne se retrouvent jamais sur une même paire de chromosome. Et en comparant ces origines avec des cousins qui ont aussi fait un test, j’ai pu en conclure que ces origines étaient exclusivement de mon côté maternel.

Les groupes ethniques, un grand pas vers plus de précision

Face aux critiques sur les estimation des origines ethniques, les labos ont rajouté récemment une nouvelle notion dans leurs analyses, celle des groupes ethniques, censée apporter plus de profondeur et de résolution dans l’analyse des origines. Quelle est la nouvelle promesse ?

Pour reprendre les termes de MyHeritage, « Les groupes génétiques diffèrent des estimations des origines ethniques, en ce qu’un groupe particulier peut être composé d’une ou de plusieurs origines ethniques. Les membres d’un groupe partagent des origines géographiques, mais ils peuvent avoir des membres qui proviennent de diverses origines ethniques. » (voir MyHeritage lance les Groupes Génétiques)

Pour simplifier les groupes ethniques ont été calculés à partir des données génétiques des millions de personnes qui ont fait des tests dans les labos, en leur associant toutes les données pertinentes que les labos ont pu collecter sur leurs clients (leur lieu de vie actuel, les noms de famille et les lieux de naissance de leurs ancêtres s’ils ont aussi publié leur arbre généalogique, les estimations de leurs origines ethniques, etc.).

Cette vidéo d’Ancestry explique bien le concept :

https://player.vimeo.com/video/583128599?h=1186b3bbc5

Là encore, chaque labo a constitué ses propres groupes ethniques pour les comparer à votre ADN :

Concrètement, est-ce que ces analyse sont plus précises pour moi que les origines ethniques de base ?

  • 23andMe est capable d’identifier mes groupes génétiques récents à l’échelle d’un pays ou d’une région, par exemple Grand Est et Suisse, ce qui correspond bien à ma généalogie.
  • Ancestry m’indique aussi 2 communautés pertinentes pour ma généalogie dans le Sud-Ouest de l’Allemagne : le Baden-Württemberg et le groupe « Frankfurt-Rhine-Main ».
  • MyHeritage reste sur une zone encore très large, allant de l’Angleterre à l’Allemagne. Il y a du vrai, mais aussi du moins bon…

Des estimations en amélioration permanente

Que ce soit pour les origines ethniques ou les groupes génétiques, les labos cherchent continuellement à améliorer leurs résultats. Soit pour les affiner, soit pour combler des lacunes sur des régions mal représentées dans leurs panels (voir par exemple 23andMe Adds New African Ethnolinguistic Groups to Ancestry Composition). Il n’est donc pas rare de recevoir des mises à jour (et celles-ci sont d’ailleurs gratuites). C’est l’occasion à chaque fois pour les labos de faire leur « mea culpa » sur le fait qu’ils sont conscients de l’imperfection de leurs estimations, et d’essayer de prouver que ces nouvelles estimations sont bien meilleures 🙂

Mais je dois dire que pour moi ça s’est souvent vérifié, les mises à jour ont permis plusieurs fois de corriger des estimations qui étaient trop « fantaisistes » et d’affiner certaines régions.

J’ai gardé d’anciennes estimations de 23andMe pour pouvoir les comparer dans le temps. Et les améliorations que j’ai constatées sont effectivement pertinentes :

  • les 11,7% d’Europe de l’Ouest ont été intégrés dans la zone France & Allemagne
  • les parfois 3% ou 12% d’Iles Britanniques qui ne correspondaient à rien dans mon arbre ont disparu
  • les 2,6% d’Espagne et Portugal qui ne correspondaient à rien ont disparu
  • les 3% d’Italie ont été réduits à 0,7%

Conclusion : en toute subjectivité, le plus pertinent est pour moi 23andMe

Il n’y a pas de réponse toute faite à la question « Quel est le meilleur labo pour ses origines ethniques ? ». Cela dépend énormément de la diversité des origines de vos ancêtres, et de la précision des panels de chaque labo face à cette diversité…

Avec mes origines germaniques du Grand Est et d’Allemagne, c’est très clairement 23andMe qui est pour moi le plus précis. Et c’est aussi celui qui ne m’indique aucun % « fantaisiste » Scandinave ou Grec qui n’ait rien à voir avec ma généalogie connue… C’est pourquoi je recommande souvent de commencer par faire un test chez 23andMe, et de transférer ensuite les données vers MyHeritage et FamilyTreeDNA pour bénéficier gratuitement de leurs analyses et pouvoir les comparer (voir Importer des données ADN brutes sur MyHeritage)

D’ailleurs si vous aussi vous avez pu comparer vos origines sur plusieurs labos, je suis curieux d’avoir votre avis et vos résultats, n’hésitez pas à les partager en commentaires !

Articles similaires

Facebooktwitterlinkedinmail

2 réponses à « Origines ethniques : le comparatif des tests ADN »

    1. Bonjour.

      Oui il est expédié depuis les USA.
      Le kit est livré dans une boite pré affranchie que vous n’avez qu’à redéposer à la Poste, vers une adresse postale de 23andMe en Europe (de mémoire les Pays-Bas), d’où ils le réexpédient à leur labo aux USA.

      Mais depuis début septembre ils ne livrent plus directement en France…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *