La croix de mes ancêtres MULLER – VOGEL à Hottviller


histoire familiale / mercredi, septembre 2nd, 2020

Des familles de meuniers

En 1764, mes ancêtres MULLER François et VOGEL Marie Cécile ont fait ériger une croix de chemin dans un champ près de la Neumühle de Hottviller, où ils étaient meuniers. Le moulin a été détruit pendant la seconde guerre mondiale, mais la croix est toujours debout et bien conservée après plus de 250 ans !

MULLER François, né le 1er avril 1724 au moulin Neumühle, est issu d’une famille de meuniers, installés de génération en génération dans les moulins de Gros-Réderching, Bining et Hottviller.

Le 3 mai 1746 il épouse à Siersthal VOGEL Marie Cécile, née le 15 août 1724 au moulin d’Urbach, où ses parents étaient également meuniers.

Ils auront 11 enfants, dont mon ancêtre à la 9ème génération MULLER Jean Adam, né en 1753 au moulin, et qui prendra leur succession.

La croix en grès

Le haut de la croix comporte la date de 1764, ainsi que l’oraison jaculatoire « SPES UNICA » (une oraison jaculatoire est une prière brève qui peut être dite à n’importe quel moment de la journée, quelle que soit l’activité que l’on est en train de faire).

C’est une version abrégée de la salutation chrétienne « O Crux ave, spes unica« , extraite de l’hymne latine du VIè siècle Vexilla Regis, et qui se trouve fréquemment inscrite sur des croix et calvaires publics. Le texte complet de la strophe « O Crux ave, spes unica / Hoc Passiónis tempore / Auge piis justítiam, / Reísque dona veniam » peut se traduire ainsi : « Salut ô Croix, unique espérance. En ces temps difficiles de Passion, augmente la droiture des gens de bien et accorde le pardon aux pécheurs« .

Le fût de la croix est orné d’un crâne impressionnant et de tibias croisés, représentation que l’on retrouve aussi sur certaines tombes de l’ancien cimetière du hameau du Kapellenhof, non loin du moulin.

L’inscription du fût est encore bien lisible : « FRANCISCUS MÜLLER UND MARIA CAECILLIA VOGELL HABEN DIESES KREUTZ GOTT ZU EHREN LASEN AUFRICHTEN ».

Trouver la croix

Merci à Marie-Louise JAKOBS de Hottviler qui m’a donné les indications pour retrouver cette croix, car elle ne figure pas sur les cartes IGN et n’est pas visible de la route.

Pour la découvrir, il faut quitter la route menant de Hottviller à Volmunster, et prendre la rue de Petit Réderching vers Kapellenhof.

Après le pont qui enjambe la Schwalb, se trouve sur la gauche un vieux bâtiment qui a sans doute fait partie de l’ancienne Neumühle.

La croix est dissimulée derrière une rangée d’arbres, dans un champ clôturé.

Articles similaires

Facebooktwitterlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *